Histoire du Didgeridoo

Logo Instagram - 300 px.png Logo Twitter 2.png facebook-logo_PNG.png  Logo YOUTUBE.png

 

Le didgeridoo date environ de 20 000 ans. Il est certainement l’instrument le plus “ simple “ que l‘être humain connaisse à ce jour, car c’est un instrument sans mécanique.

 

didj_7_copie_-_768_x_576_-_web.jpg

 

 Le didgeridoo est fait dans un arbre d’eucalyptus dont le coeur du tronc est mangé et évidé par les termites, alors qu’il est encore en terre et bien vivant. Ce phénomène se passe dans la région du Nord de l’Australie.

Ensuite, intervient la main de l’homme, qui va couper cet arbre à la base, puis conserver le tronc qui est donc “creux”, pour en faire un didgeridoo en passant par les étapes de fabrication suivantes :

- coupe

- période de séchage (6 mois à 5 ans environ)

- nettoyage et traitement phyto-sanitaire

- enlever l'écorce, rabotage, ponçage

- accorder la note de l’instrument

- vernissage

- application de l’embouchure ( en Bois ou en cire d’abeille )

A l'origine, il y avait des centaines de communautées aborigènes. Pour les tribus concernées, l'appelation " Didgeridoo " est née lors du colonialisme. Les noms tels que " YIDAKI ", " MOLOO ",  " IHAMBILBIG " etc. définissent le didgeridoo dans les différents dialectes aborigènes.

Les occidentaux l'écrivent de façon différentes comme : Didgeridoo ou Didjeridoo.

Le didgeridoo est instrument utilisé lors de rituels appelés " Corroborées ", qui sont des moments sacrés où les tribus aborigènes chantent et dansent en rendant hommage en remerçiant notre planète. Plusieurs danses telles que "la danse du kangourou", "l'aigle" etc. y sont évoquées.

Le joueur fait vibrer ses lèvres pour obtenir la vibration fondamentale de base ( appelé également “bourdon ou drone“ ). Puis il va ajouter des sons supplémentaires avec sa langue, gorge, voix et diaphragme, imitant ainsi la nature qui l'entoure agrémenté de rythmiques traditionnelles.

La respiration circulaire pour jouer de façon "continue", est une technique fondamentale que le joueur va utiliser. C'est à dire qu'il joue le didgeridoo sans que le son s’arrête, ce qui amène un effet“ enivrant ” lorsqu’on l’écoute attentivement.

Plus un didgeridoo est long, plus il sera grave. Le son du didgeridoo correspond à une note ( Do, Ré, Mi etc. ).

Le didgeridoo est également utilisé pour soigner de certaines maladies ou stress, comme l'apnée du sommeil.

Certains de mes élèves se sont arrêté de fumer grâce à cet instrument de la nuit des temps !

Raphaël Didjaman.

Didge_Y_-_Handpan_festival.jpg

 

Logo Instagram - 300 px.png Logo Twitter 2.png facebook-logo_PNG.png  Logo YOUTUBE.png